• Save

Tout est temporaire

Chaque saison a son but, chaque saison a sa façon de nous porter jusqu’à la saison suivante. Il y a des saisons de transition et d’autres qui durent beaucoup plus longtemps. Mais à chaque moment de notre vie, on apprend, on vit, on rit, on pleure, on aime, on déteste, on regrette, on change.

  • Save
Photo : Marina Kazmirova

Tout est temporaire. Rien n’est permanent.

La tristesse que l’on ressent après avoir eu le cœur brisé est temporaire. Parfois il faut seulement un gros pot de glace pour se sentir mieux, parfois il faut plus de mois, plus de larmes, mais la finalité est toujours la même : notre cœur survit parce qu’il est fort.

Cette sensation de vide, lorsqu’il n’y a plus d’espoir, que tout est noir, que plus rien ne vaut la peine ne durera pas éternellement. Après avoir combattu vaillamment , notre cœur se remet à battre pour les petites joies simples du quotidien. 

Le manque d’un être cher, qui au début est immense diminue petit à petit, même si on ne peut pas l’oublier parce qu’il est irremplaçable. On s’habitue  à penser à cette personne sans pour autant souffrir inlassablement de son absence.

Le bonheur aussi est temporaire. Il y a toujours quelque chose qui vient l’assombrir. Il faut l’accepter. Mais c’est parce qu’il ne dure pas toujours qu’il faut profiter de chaque instant, de chaque infime instant.

La beauté de la vie

C’est vrai que de réaliser que rien n’est permanent peut avoir un goût amer. Tu pourrais me dire : « Mais Salomé, et l’amour ? Et les relations en général ? » et je te répondrais avec le sourire que, parfois, « temporaire » peut signifier pour toute une vie.

Tu pourrais aussi me dire : « À quoi bon s’impliquer dans quoi que ce soit si rien ne dure ? » C’est justement ça, la beauté de la vie : savoir qu’elle est éphémère, que tout est éphémère, que tu es éphémère et que tu as pile le temps dont tu as besoin pour marquer ce monde qui est lui aussi éphémère.

  • Save
Photo : Annie Spratt

Vivre une saison à la fois

J’avais l’habitude d’être cette fille qui vivait constamment dans le passé, dans les moments de bonheur qu’elle avait pu vivre auparavant, dans les fantaisies créées par son cerveau et autres regrets. 

La nostalgie m’empêchait de vivre le moment présent ou de penser à l’avenir.
Oui, c’est ça, j’étais une fille très nostalgique.
Mais, j’ai dû dire au revoir à cette fille-là, à cette partie de moi.
Parce que j’ai réellement pris conscience de la fragilité de la vie si précieuse qui nous est donnée de vivre.
Nous n’avons que cette vie.
Et cette vie est découpée en fragments.
Et chaque fragment a son importance, chaque fragment est nécessaire, chaque fragment est unique.

Alors, profite de chaque instant de cette vie a priori si ordinaire, parce que tu ne la vivra qu’une seule fois, et que c’est une raison suffisante pour mettre tout ton cœur dans chaque chose que tu fais.


  • Save

Salomé Staorsta a grandi à Orléans, où elle est tombée amoureuse des mots. Elle vit actuellement à Limoges pour ses études. Ce qu’elle préfère c’est les livres (quelle surprise!), les sushis, aimer les gens et écrire (retrouvez son blog ici : https://unrealisme.wordpress.com/). Elle se considère comme une cheerleader, toujours prête à encourager les autres à poursuivre leurs rêves tout en cherchant à réaliser les siens.

02 comments on “Tout est temporaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap