• Save

Extravertis : comment vivre une extraversion équilibrée ?

Aux extraverties.

C’est fou, rien que d’écrire ça, je me sens déjà connectée à toi. En tout cas, j’ai envie de te connaître (viens on papote en commentaire !).

Tu l’auras compris, je m’appelle Aurélia et je suis extravertie.

“Bonjour Aurélia !”

  • Save

Comme le rappelle si bien l’article sur l’introversion d’Estelle, être extravertie, c’est tout simplement recharger, gagner en énergie quand on est entourée de monde. Je confirme.

J’aime la foule, j’aime le bruit, j’aime les ambiances survoltées. Je ne dis pas que je ne suis pas fatiguée après de tels moments, mais c’est de la bonne fatigue ; comme après une bonne séance de footing. Oui, je n’ai jamais fait de footing… mais tu m’as comprise. Alors l’extravertie est souvent vue comme une fille avec de la légèreté, un peu de folie, mais bon, heureusement qu’elle est plutôt drôle et qu’elle va combler les moments de silence.

Oui, mais pas que… Comme toute personne, nous avons notre part de sensibilité, et parfois aussi besoin que ces moments de silence soient comblés par quelqu’un d’autre (une introvertie, à tout hasard ?). C’est comme tout dans la vie : la réalité des extraverties est aussi nuancée et a besoin d’un équilibre pour que nous puissions trouver notre paix intérieure… et extérieure. Oui, je pense à vous amies introverties !

Trouver un équilibre dans son extraversion ?

Si tu es comme moi, ton extraversion est remplie d’extrêmes et ça ne te ferait pas de mal de trouver un équilibre au milieu de tout ça. Pour ma part, je te partage mes défis et réflexions pour que mon extraversion n’empiète pas sur la personnalité de tout un chacun :

1. Se taire

Oui, on ne va pas y aller par quatre chemins, mais à un moment, il faut se taire. Tout moment de silence n’a pas vocation à être comblé, et quand bien même ce serait le cas, tout moment de silence n’a pas vocation à être comblé… par toi ! Ni par moi !

Outch. Allez, viens copine, on papote quand même en commentaire !

Je pense que mon plus grand défi en tant qu’extravertie, c’est d’arriver à laisser de la place à l’autre. Tout le monde ne réagit pas au quart de tour et certains ont besoin de plus de temps. Et si ce laps de temps est déjà comblé par une extravertie qui n’a pas appris à se taire, bah… tu connais la suite.

  • Save

2. Savoir dire non

Tu n’es pas obligée de tout accepter. Tu as le droit d’aimer tes moments en tête-à-tête avec toi-même (avec ou sans chat !), d’aimer le calme et la solitude. Promis, on ne te retirera pas ton badge d’extravertie. Mieux, on ne t’aimera pas moins pour autant !

Les gens (et parfois nous-mêmes) nous cataloguent comme « extraverti.es » et on se dit qu’on doit donner le change : “je me dois d’être présente, je me dois de mettre l’ambiance, je me dois de mets-ce-que-tu-veux-toi-même-tu-sais”.

N’oublie pas : non est aussi une option.

  • Save

3. Ne pas s’excuser d’être qui tu es

Bien entendu, tu dois faire attention aux autres, et la réciproque est vraie. Mais des phrases telles que “tu es trop enjouée, tu es trop bavarde, tu es trop bruyante, tu es trop “mets-cet-adjectif-que-tu-as-entendu-trop-souvent-et-qui-a-pu-te-blesser”. 

Peut-être que tu es trop, mais sûrement que tu es tout simplement toi : enjouée, bavarde et bruyante. Et pour le bruit, de toi à moi, en 2021, on peut être à court de masques, mais pas de boules Quiès…

Blague à part, je t’encourage à t’accepter telle que tu es, avec cette soif d’aller vers les autres, cette envie de rire à gorge déployée et de parler des heures et des heures pour refaire le monde… même si c’est à fortes décibels. Fais-le avec respect et bienveillance, enlève le trop devant tout ce que tu es, et sois toi, tout simplement.

Bon, maintenant on papote en commentaires ? Je suis curieuse de connaître tes propres défis et réflexions face à ton extraversion. Hâte de te lire !


  • Save

Aurélia est une fille de tous les jours que tu rencontreras là où il y a de l’ambiance et de la bonne musique et là où il y a de la sororité et du cocooning. Tu peux aussi la croiser en ligne sur sa chaîne Youtube « La Tête Froide » où elle nous parle de son activité professionnelle d’interprète français/langue des signes française.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap