• Save

Pourquoi la créativité n’est pas juste un truc d’artiste — et pourquoi elle ne devrait jamais l’être.

La créativité. Peut-être qu’en découvrant le thème du mois, tu as arrêté ton scroll le temps d’une seconde pour te dire que “de toute façon, je suis pas créative, moi”, avant de passer au post suivant sur ton fil d’actualité. Mais. J’écris pour te dire qu’une voix t’a été donnée, et que la créativité n’est pas seulement un truc d’artiste — qu’elle ne devrait jamais l’être. Que tu te sentes en pleine saison créative ou que tu sois en sécheresse totale : assieds-toi un instant avec moi. Parlons de toi. De ta voix.

  • Save
photo : Kevin Laminto

La créativité, c’est un (co-)travail de transfiguration

Tu vois, les plus grands créatifs que je connais ne le sont pas parce qu’ils restent éveillés jusqu’à l’aube pour travailler frénétiquement sur “l’oeuvre de leur vie”. Leurs émotions ne sont pas à fleur de peau 24/7, et ils n’ont pas besoin de forcer (je crois) sur la bouteille ou la caféine pour pouvoir créer. Les créatifs que je côtoie sont techniciens, artistes, parents, comptables (oui), ingénieurs… Bref, ce sont des gens de la vie de tous les jours (c’est un peu le sujet du blog, tu l’auras compris), qui viennent de sphères complètement différentes. Ce qui les relie, pourtant, c’est leur capacité de transfigurer les choses avec ce qu’ils ont entre les mains. C’est là le coeur de la créativité.

Transfigurer, c’est l’acte de changer l’aspect d’une chose pour la rendre meilleure, plus glorieuse. Des transfigurations ordinaires prennent place partout, tout le temps :

  • dans les mots rédempteurs d’un parent à son enfant,
  • dans le coeur de celle qui trouve de quoi remercier même dans les moments les plus amers,
  • dans les sms envoyés aux amis pour savoir si tout va bien.

Si tu es nouvelle ici (bienvenue 🧡), et que tu n’es pas à l’aise ou familière avec la foi, sens-toi libre de continuer ta lecture un peu plus bas (et si tu décides de continuer, j’espère que les mots qui suivent te parleront un peu). Mais il m’est impossible de parler créativité sans mentionner le Dieu-Créateur auquel je crois. Paul le dit si joliment : “Car nous travaillons ensemble au service de Dieu, et vous, vous êtes le champ qu’il cultive.

Pourquoi la créativité n'est pas juste un truc d'artiste, comme d'ordinaire, fille de tous les jours, blog, article, créativité, champ
  • Save
Photo : Katarzyna Grabowska
Pourquoi la créativité n'est pas juste un truc d'artiste, comme d'ordinaire, fille de tous les jours, blog, article, créativité, champ
  • Save
Photo : Wolfgang Hasselmann

À l’inverse de nous, Dieu peut créer à partir de rien. Nous, nous plantons, Il fait pousser. Notre vie est un champ constamment travaillé : ce que Dieu fait fleurir en nous est aussitôt donné en bouquet aux autres. Et le fruit qui sort de ce travail créatif ne peut avoir une portée éternelle (c’est-à-dire durable, profonde, réelle et essentielle) que lorsque nous accordons le travail de nos mains avec le sien. Ne reste alors que ce qui compte vraiment : aimer les autres (sans opinions et sermons), et leur montrer le chemin vers la Maison.

C’est là que ta voix compte.

Une voix t’as été confiée

Je suis tout excitée d’écrire ces lignes. C’est un sujet que j’aime particulièrement, parce que j’apprends encore à découvrir ses nombreuses facettes. J’en ai eu peur aussi, longtemps. C’est pas assez spirituel, d’utiliser sa voix. C’est même un brin prétentieux, non ?

Non.

Et c’est peut-être une croyance que la plupart des femmes nourrissent en secret : qu’elles ne doivent pas parler trop fort ni prendre trop de place dans ce monde.

  • Save

Tu as une voix et un langage qui te sont totalement uniques, et c’est hautement spirituel : Dieu créé toute chose unique et belle. C’est sa nature. Sa manière de parler. N’aie pas peur de prendre la place qui a été faite spécialement pour toi, pour un temps comme celui-ci. N’aie pas peur d’écouter ce qui chuchote en toi — et de le répéter au monde. L’enjeu est grand.

J’aime ce qui est beau, imparfait, vrai. J’aime (beaucoup) la nature, les balades, les couleurs. J’aime rêvasser, j’aime les gens. J’aime les mots, j’ai toujours aimé les mots. Voilà mon langage. Il n’est probablement pas le tien. Il ne parlera pas à ta sphère d’influence à toi, mais j’ai confiance qu’il parlera à la mienne. Tu comprends ce que j’essaie de dire ? Ta voix est unique et elle est faite pour ceux qui y seront sensibles.

Va transfigurer le monde, avec ta voix bien spéciale, avec l’aide d’un Dieu-Créateur qui n’a pas de limites et qui possède une myriade de facettes différentes, pour un but qui est bien plus grand que ce que tu peux espérer ou rêver. Tout ce dont tu as besoin, c’est d’un peu de foi, d’écoute et d’audace.


  • Save

Estelle Martorano est la créatrice de Comme d’Ordinaire. Après l’arrêt de ses études et un séjour de quelques mois en Angleterre, elle renoue avec son amour des mots et décide de mettre sa plume au service des “filles de tous les jours”. C’est depuis la campagne Bordelaise (l’endroit le plus joli du monde, indiscutablement) (et probablement avec Ella Fizgerald dans les oreilles) qu’elle apprends à vivre pleinement sa vie ordinaire.

02 comments on “Pourquoi la créativité n’est pas juste un truc d’artiste — et pourquoi elle ne devrait jamais l’être.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap